Formations > Le master Ville et environnements urbains

Le master Ville et environnements urbains / Architecture, Ambiances, Urbanité propose une formation croisée entre : les problématiques des environnements physiques urbains (qualité de l'air, qualité de l'eau, énergétique des bâtiments, lumière, son, gestion des ressources, etc) et les problématiques environnementales, humaines et sociales (ambiances urbaines, gouvernance urbaine, développement durable, droit de l'environnement, etc).
Il est placé sous la co-tutelle de l'ensa, de l'Ecole Centrale, de l'Ecole des Mines et de l'Université de Nantes.

La formation apporte les connaissances théoriques et les outils scientifiques nécessaires à la compréhension des problématiques physiques environnementales induites par la croissance des populations urbaines.
Différentes disciplines clés telles que la micro-climatologie, le vent et l’aération dans les zones urbaines, l’écologie humaine, l’ensoleillement et l’éclairement sont enseignées au travers de cours spécialisés et de travaux de recherche dans des laboratoires de recherche reconnus dans ces domaines.

Le recrutement est ciblé sur les formations locales mais aussi sur les formations initiales nationales et étrangères du niveau M1 et M2. Peuvent postuler les étudiants venant de formations en sciences humaines et sociales (architectes, urbanistes, géographes) et en sciences pour l'ingénieur (ingénieur généraliste, physiciens en mécanique, en génie civil ou en thermique). L'inscription se fait exclusivement en ligne, sur le site de Centrale Nantes. Renseignements auprès de : secretariat.masterSTEU@nantes.archi.fr, Tél. : 02.40.16.09.39

Le programme s'étend sur deux années scolaires, le M1 et le M2. A l'issue de la formation, les étudiants doivent :
  • connaître et maîtriser les fondements théoriques et méthodologiques des environnements urbains à travers la problématique des ambiances ;
  • maîtriser l’ensemble des phénomènes physiques qui participent à la perception sensible de l’environnement aménagé ou construit et au confort ;
  • savoir caractériser les ambiances urbaines.

En outre, ils doivent être en capacité de :

  • formuler des hypothèses pour résoudre et analyser un problème ;
  • communiquer des résultats de façon synthétique et pédagogique ;
  • réaliser une recherche bibliographique basée sur la littérature professionnelle ou de recherche ;
  • conduire un projet urbain à travers ses enjeux environnementaux.

Les cours du M1 sont majoritairement enseignés en anglais. Les cours du M2 sont en français, mais la thèse de Master peut être rédigée en français ou en anglais.