Actualités > Franck Poirier – BASE

 « Le jeu des contraintes »
Conférence de Franck Poirier,
mardi 23 mai, 19h, auditorium
Dans le cadre du cycle "En chantier"

BASE

Bien Aménager Son Environnement (BASE) est une structure de paysage et d’urbanisme fondée en l’an 2000 par Franck Poirier, Bertrand Vignal et Clément Willemin, paysagistes dplg issus de l’École Nationale du Paysage de Versailles.

BASE réunit l’ensemble des compétences liées à l’urbanisme et au paysage : la maîtrise d’œuvre de parcs urbains ou d’environnements naturels d’une part, et d’autre part la conception d’espaces publics, mais également la planification et le développement de territoires urbains, économiques, industriels ou encore touristiques.

L'agence compte en 2017 une cinquantaine d’architectes, ingénieurs, urbanistes et paysagistes, qui officient sur trois sites: Paris, Lyon et Bordeaux.

Sur les projets urbains, qui constituent le champ principal de ses interventions, BASE dirige ou intègre des équipes multidisciplinaires pour imaginer la physionomie des territoires en transformation (clusters, campus, territoires économiques, ANRU, redynamisation urbaine).

Parmi les réalisations les plus publiées, on peut citer la nouvelle aire de jeu du parc de Belleville à Paris, livrée en 2008, mais aussi le parc Blandan à lyon -photographie ci-dessus- livré en 2014.

http://www.baseland.fr/

« Le jeu des contraintes »

 « Face à notre rapport contemporain quelque peu anesthésié avec la nature, BASE défend l’idée d’une relation immersive et violente avec la nature comme moyen d’éprouver un territoire.

Loin des logiques formelles ou esthétisantes, leur approche du projet est avant tout sensible et intuitive – l’analyse des pratiques humaines comme essence de la contextualité constituant leur matière première.

Réfutant l’idée de créer du «paysage», acception qu’ils réservent aux mutations profondes du territoire, ils travaillent essentiellement à réinventer la programmation des espaces publics en positivant les contraintes des lieux (techniques ou normatives) pour la réalisation de parcs publics et touristiques où le jeu est au cœur de leur démarche.

Cristallisant leurs inspirations sportives et leurs aspirations profondes, le concept du «jardin tout-terrain» est aujourd’hui devenu leur marque de fabrique, avec en filigrane l’idée d’un palliatif pour une société en manque de sensations fortes. »