Actualités > collectif SAGA

Saga : de « segja », « récit » en islandais.

Créé en 2014, le collectif Saga regroupe cinq jeunes architectes nantais, Pierre Y. Guérin, Camille Sablé, Anastasia Rohaut, Simon Galland et Sylvain Guitard.
Son objectif est de questionner les pratiques architecturales, artistiques et paysagères. Pour cela, le collectif se veut ouvert à tous et désire créer des dynamiques plurielles de réflexion et d’action sur les sujets qui passionnent ses membres.

Saga souhaite travailler dans des lieux qui souvent échappent aux architectes afin de mettre en lumière des situations particulières sur un temps court et fini.
L'arme du groupe est le workshop. Car ainsi Saga apprend en faisant, le but étant l’expérimentation à plusieurs. Saga souhaite faire, faire par la pensée et faire de ses mains.
Saga se veut pluridisciplinaire et croit en la collaboration des acteurs du projet quels qu’ils soient. Pour le collectif, c’est le moyen de s’engager pour des modes de production de la ville différents.

Enfin, Saga veut partager ses opportunités de projet avec ceux qui n’en ont que rarement la possibilité, en particulier les étudiants pour qui l’expérimentation est primordiale, afin d'offrir une plateforme capable de mettre en relation des initiatives particulières entre elles.
Saga opère donc par fragments. Chaque projet est une nouvelle histoire qui se construit à chaque fois de manière participative.

Plus d'information sur http://collectifsaga.com/

Conférence le 24 novembre 2015, 19h, auditorium.

Chantier chantier fun amour chantier joie

Saga revient d’une mission de 6 mois en Afrique du Sud, où il a dessiné et construit une crèche dans un township, avec et pour la communauté de Joe Slovo (Port Elizabeth).
La conférence du 24 novembre (à 19h dans l'auditorium de l'ensa Nantes) sera l’occasion de montrer ce projet et de parler de cette belle expérience d'abord, puis d'élargir le sujet sur la situation sociétale, urbaine, ethnique, raciale et historique de l’Afrique du Sud, de Port Elizabeth, des township …

Par ailleurs une exposition, "To get lost is to learn the way", est présentée dans la Galerie Loire du 24 novembre au 17 décembre, du mardi au samedi, de 11h30 à 19h00 (22h le jeudi).

Enfin, un livre retrace cette aventure et est disponible à la vente au prix de 28 € (auquel il faut ajouter 3€ de frais de port éventuels). Composé majoritairement de photos (de Joubert Loots et Maguelonne Gorioux) et de citations glanées çà et là, il sera disponible à la fin de l’année. Toutefois 5 exemplaires sont d'ores et déjà consultables dans la Galerie Loire.
Tous les bénéfices issus de la vente seront intégralement reversés au projet. Acheter ce livre c'est donc soutenir la communauté de Joe Slovo ! Souscription auprès de contact.collectifsaga@gmail.com ou dans la Galerie Loire.