Actualités > Aurélien Bellanger : “l’aménagement du Territoire” : entre la Mayenne et le Grand Paris

Les Rendez-vous [compte ] / Labo utile

Coproduits par la  MRA (Maison Régionale de l’Architecture des Pays de Loire), l’ensa Nantes (école nationale supérieure d’architecture de Nantes) et le Lieu Unique (dans le cadre du « Labo utile ») les « Rendez-vous [compte] »  sont l'occasion de débats et d’échanges entre l’ensemble des professionnels qui participent à l’acte de construire, les étudiants et, bien sûr, les amateurs d'architecture.

Les invités de cette dixième saison (architectes, géographes, écrivain, artistes…) explorent  les mutations et les enjeux des architectures non métropolitaines. De l'utopie Morrissienne à Rural Studio, de nombreuses expérimentations se sont confrontées à la dimension productive (alimentation, emploi, production...), la dimension environnementale (biodiversité, ressources naturelles, recyclage,...), la dimension patrimoniale (l'art des jardins, le paysage...), la dimension péri-urbaine (architecture résidentielle, étalement urbain, transport,...) et les dimensions sociale et politique de ces architectures.

5e Rendez-vous : Aurélien Bellanger
Mardi 17 avril 2018
18h30, Le Lieu Unique

Aurélien Bellanger

Aurélien Bellanger est écrivain et philosophe de formation.
Il publie un essai sur Michel Houellebecq en 2010, intitulé Houellebecq écrivain romantique, aux éditions Léo Scheer.
Son premier roman, La Théorie de l’information, paraît en 2012 aux éditions Gallimard, le second, L’aménagement du territoire en 2014, et enfin Le Grand Paris en 2017.
En juin 2015, il est membre du jury du Festival international du livre d’art et du film de Perpignan.

Depuis fin août 2017, il tient la chronique quotidienne finale des Matins de France Culture intitulée « La conclusion d’Aurélien Bellanger», dans laquelle il développe, au détour d’un commentaire très littéraire, un fait de société.

Aurélien Bellanger, à travers ses deux derniers ouvrages, parcourt le territoire Mayennais jusqu’au Grand Paris.
Nous interrogerons avec lui ces deux visions du territoire et comment l’une et l’autre interagissent et se répondent pour le meilleur et pour le pire.