Pédagogie > Divers(c)ités

Divers[c]ités

Inspiré de «l’affirmative action» aux Etats Unis et des programmes de discrimination positive précédemment lancés en France, Divers[c]ités est un dispositif mis en place en 2015, conjointement par l'ensa Nantes et le Rectorat.

Leur objectif est d’ouvrir les filières techniques (STI2D, ST2D, filières professionnelles…) à la culture architecturale et aux métiers de l’architecture. Il s'agit de permettre à des lycéens et lycéennes issus de la diversité de s’autoriser, alors que leur contexte social et culturel n’y est pas favorable, à s’engager dans un processus d’acculturation concernant la fabrique de la ville, d’où pourraient naître certaines vocations…

A terme, il s’agit de retrouver une pluralité de parcours et de profils chez les étudiants afin d’enrichir le temps d’échanges et de formation que représentent les études d’architecture. Le projet Divers[c]ités incarne ici la première étape de la reconnaissance d’une société multiculturelle.

Première expérimentation

Dans un premier temps Divers[c]ités s’adresse aux lycées de l’agglomération nantaise. Progressivement, le
dispositif sera étendu à d'autres lycées de la région.
 
Sa mise en oeuvre est assurée par l'ardepa (Camille Picot, architecte, chargée de mission) et l'ensa Nantes (Bruno Plisson (architecte, enseignant).
Plusieurs étudiants de l’ensa Nantes se sont associés à Divers[c]ités : Charlotte Boyard, Thomas Gouin, Adam Pugliese et Brendan Ruellan.
 
En 2015, une première expérimentation a été lancée auprès de quatre lycées de l’agglomération nantaise situés dans des quartiers prioritaires : le lycée Monge la Chauvinière et le lycée la Colinière à Nantes, le lycée Carcouët entre Nantes et Saint-Herblain et le lycée Jean Perrin à Rezé.
 
Trois étapes structurent Divers[c]ités :
  • Une visite de l’école d’architecture suivie d’une rencontre avec des étudiants permet d’entrer progressivement dans ce qu’incarne l’architecture. Comprendre à la fois ce qu’est un concept, la manière dont A. Lacaton et JP. Vassal l’ont formalisé et les multiples facettes que revêt la formation d’un étudiant en architecture.
  • Ces notions sont poussées plus loin lors d’une visite dans leur quartier…
  • … Et de nouveau sollicitées lors d’ateliers de mise en fabrication et en projet des lycéens.
Au total, en 2015 : 8 classes soit 177 élèves ont pris part au projet.
Certains continueront leur découverte et s’inscriront dans le projet jusqu’en terminale, où ils manifesteront peut-être le souhait de réaliser des études d’architecture. Le temps viendra alors de les préparer au concours et de mettre en place un système de tutorat des étudiants entre eux.

Un label Divers(c)ités

Le premier bilan étant très positif, les deux ministères de l'éducation et de la culture ont décidé de labelliser l'opération. William Marois, recteur de l'académie de Nantes et Christian Dautel, directeur de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, ont organisé une présentation de ce label le 13 mai 2016, à 15h30, à l'ensa Nantes.
 

Le premier bilan étant très positif, les deux ministères de l'éducation et de la culture ont décidé de labelliser l'opération. William Marois, recteur de l'académie de Nantes et Christian Dautel, directeur de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, organisent une présentation de ce label le 13 mai 2016, à 15h30, à l'ensa Nantes.

La page Divers(c)ité sur
le web de l'école,
le web de l'ardepa,

- See more at: http://www.nantes.archi.fr/fr/label-diverscit%C3%A9#sthash.egntIUKN.dpuf

Le premier bilan étant très positif, les deux ministères de l'éducation et de la culture ont décidé de labelliser l'opération. William Marois, recteur de l'académie de Nantes et Christian Dautel, directeur de l'école nationale supérieure d'architecture de Nantes, organisent une présentation de ce label le 13 mai 2016, à 15h30, à l'ensa Nantes.

La page Divers(c)ité sur
le web de l'école,
le web de l'ardepa,

- See more at: http://www.nantes.archi.fr/fr/label-diverscit%C3%A9#sthash.egntIUKN.dpuf